Comment bien choisir son faire part ?

  • Mis à jour :
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Guides du mariage
faire-part-mariageTout d'abord, pour bien choisir son faire part, encore faut-il savoir de quoi il s'agit exactement. Un faire part est une missive annonçant un évènement : un message que l'on envoie aux personnes que l'on souhaite informer d'une étape importante de notre vie, comme un mariage ou une naissance. Le faire part mariage en particulier sert à la fois à informer et à déclarer à tous son amour et sa volonté de le concrétiser par cette cérémonie. Et même si un fairepart peut parfois être annonciateur d'une triste nouvelle, comme un décès, il reste indéniable qu'il s'agit d'un outil de communication à la fois officiel, et en même temps qui est à réserver aux personnes que l'on connaît et auxquelles on souhaite annoncer personnellement quelque chose d'important. Il peut également servir à mettre au courant certaines connaissances plus éloignées, que l'on ne voit pas ou auxquelles on ne téléphone pas régulièrement.

Lire la suite : Comment bien choisir son faire part ?

Quels critères pour identifier le prix d'une robe de mariage ?

  • Mis à jour :
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Guides du mariage
robe marieeLe prix d'une robe de mariage dépend de plusieurs critères. Selon son budget, la mariée peut ou non choisir la robe la plus belle. Mais quelle est la robe la plus chère ? Voici quelques critères :

1-Le prix d'une robe de mariage dépend de la matière de laquelle elle est faite. Le prix n'est pas le même si elle est faite d'une vraie ou d'une fausse matière. Pour satisfaire tous les budgets, chaque année, les créateurs présentent des modèles avec des matières de différentes qualités. Par exemple, une robe de mariage peut être de vrai ou de faux cuir, de vraie ou de fausse soie,…

Lire la suite : Quels critères pour identifier le prix d'une robe de mariage ?

La polygamie : L’homme doit fidélité à deux, trois ou quatre...

  • Mis à jour :
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Guides du mariage
polygamieLa polygamie est un système de mariage dans lequel un  homme épouse plus d’une femme, tandis que dans la polyandrie, c’est la femme qui épouse plus d’un homme.  Dans la polygamie, l’homme doit se limiter à quatre épouses, tandis que dans la polyandrie est interdite, la femme doit se limiter à un seul homme.  Pourquoi au Mali, un homme a  le droit d’épouser  plus d’une épouse ?

En voici une réponse : le Coran autorise tout homme musulman à  épouser  jusqu’à quatre femmes. Et comme notre pays est à plus de 90% musulman, la pratique paraît ainsi tout à fait normale. Pourtant, le Coran recommande : « N’en épousez qu’une seule ». Cette phrase se trouve dans un verset de la sourate « An-Nisa » du Coran : il est permis d’épouser deux, trois ou quatre parmi les femmes qui vous plaisent ;  mais si vous craignez de n’être pas justes envers celles-ci, alors une seule.  (Le Coran, 4:3). Toujours dans la sourate « An-Nisa », au verset 129, on peut lire: « Vous ne pourrez jamais être équitables entre vos femmes » (Le Coran, 4:129).

Lire la suite : La polygamie : L’homme doit fidélité à deux, trois ou quatre...

La stratégie des gagants pour récupérer son ex

  • Mis à jour :
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Guides du mariage
recuperer_son_exLorsqu'une histoire amoureuse se termine c'est toujours difficile et l'on souhaite habituellement récupérer son ex. Vous connaissez naturellement le proverbe : « on commence à s'apercevoir qu'on tenez vraiment à quelqu'un quand on l'a perdu ». La première étape doit vous permettre de faire le point, il est donc impératif de sortir de sa vie. Vous avez besoin de temps pour réellement analyser vos sentiments. Voulez-vous seulement la récupérer parce qu' elle est partie ou tenez-vous vraiment à elle? Avant toute chose il est obligatoire de répondre à cette interrogation. Par conséquent et contrairement à ce que vous pensez vous devez commencer par vous éloigner d'elle.

Lire la suite : La stratégie des gagants pour récupérer son ex

Mme Diakité Adja Bani Kébé conseillère conjugale : «La femme est essentielle dans l’équilibre du foyer

  • Mis à jour :
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Guides du mariage
dessous-table-mariageAprès 15 ans d’expériences comme secrétaire de direction dans la fonction publique, Mme Diakité Adja Baní Kébé s’est découvert une autre profession : conseillère conjugale. Un métier qu’elle exerce avec enthousiasme et efficacité.

Le travail de Mme Diakité consiste à créer un climat de confiance, d’entente et d’harmonie dans un couple. Elle affirme avoir puisé ses connaissances dans notre riche patrimoine culturel grâce à sa grand-mère. Laquelle l’avait préparée pour réussir sa vie de couple, comme cela se fait dans nos us et coutumes. Philanthrope, Mme Diakité décide de puiser en ses entrailles, en vue d’apporter son soutien à ses semblables en difficulté dans leurs couples.

Lire la suite : Mme Diakité Adja Bani Kébé conseillère conjugale : «La femme est essentielle dans l’équilibre du...

Comment nouer un Mariage selon les traditions islamiques?

  • Mis à jour :
  • Écrit par La rédaction
  • Catégorie : Guides du mariage

La procédure de demande en mariage est un acte essentiel car s'il n'est pas fait selon les normes islamiques, il peut générer une situation illégale. En effet, lorsque le mariage n'est pas contracté selon ces normes, les mariés vivent juridiquement (selon la charria) une situation de concubinage et d'adultère, même si l'erreur n'est pas intentionnelle. Il y a beaucoup de formules pour nouer un mariage. Nous vous en proposons une claire et simple et qui réunit toutes les conditions de validité du mariage.

Nouer un Mariage

1) Que doivent dire les parents ou tuteurs qui demandent la main d'une fille pour leur fils ?
D'abord, il doit adresser ses louanges à DIEU et ensuite prier sur le Prophète (Paix et salut sur lui) :
- Réciter la Faatiha : 1 ou 3 fois
- Ensuite Salaatou Ala Nabi : 1 ou 3 fois (par exemple Salaatoul Faatihi)
- Puis on formule la demande, comme suit :
Supposons qu'un tuteur du nom de Babacar demande pour son fils ou neveu Omar la main de Seynabou, fille ou nièce de Serigne Malick, pour une dot ("diour" en ouoloff) d'un montant de 5 000 Francs CFA ("Diouni").
Babacar va s'adresser à Serigne Malick en ces termes (en Ouoloff) :
"Serigne Malick, mangui niaanal Omar, Seynabou, ci faratasse Yalla ak sounasse Yonènté bi (sallal laahou aleyhi wa salam) ci diourouk diouni, té lepp tèewe na" (diour=tiane=dot).

Lire la suite : Comment nouer un Mariage selon les traditions islamiques?

Log In or Register

User Registration
or Annuler